1 (665)LIMBO (photo prise le 19/04/2013)

Nom scientifique : Loxodonta africana

Synonyme : Eléphant africain, Eléphant d'Afrique, Eléphant de savane d'Afrique.

Classe : Mammifères

Ordre : Proboscidiens

Famille : Eléphantidés

Description : gigantesque mammifère doté d'une trompe et, fréquemment de deux défenses ; oreilles larges et mobiles ; pieds larges et rembourrés. Il se distingue de l'Eléphant d'Asie par son dos concave, le front plat et les oreilles très grandes, de forme triangulaire.

Les mâles sont plus grands et massifs que les femelles.

Peau grise, craquelée et épaisse (jusqu'à 3 cm).

Poils rares et localisés mais parfois longs, jusqu'à 80 cm sur le dos et la queue.

1 (666)LIMBO, le 19/04/2013.

1 (9601)ASHANTI, le 20/08/2017.

Longueur : 6,5 à 7,5 mètres (mâle) ; 5 à 6 mètres (femelle).

Longueur (défenses) : jusqu'à 3,5 mètres.

Hauteur (à l'épaule) : 3 à 4 mètres (mâle) ; 2,5 à 3,5 mètres (femelle).

Poids : 4,5 à 8 tonnes et record de 10,4 tonnes (mâle) ; 2 à 4,5 tonnes (femelle).

Durée de vie : 60 à 70 ans.

Aire de répartition : Afrique tropicale.

Habitat : savanes sèches et humides, forêts tropicales, brousses, prairies, marécages, bords de fleuves et même terres agricoles, déserts et plages, du niveau de la mer à 4.000 mètres d'altitude.

1 (8855)N'DALA, le 16/07/2017.

Comportement : les célèbres défenses de l'éléphant, portées par les mâles comme par les femelles (mais plus longues chez les premiers), lui servent à creuser le sol, à arracher des racines ou des écorces, à marquer des troncs, mais aussi à se battre.

Les femelles et les jeunes vivent en troupeaux de 6 à 70 membres, dirigés par une femelle âgée ("matriarche") qui définit les activités et déplacements du groupe. La fille aînée de la femelle dominante est appelée à diriger à son tour le troupeau à la mort de sa mère. La taille des groupes varie selon les saisons, elle est maximale à la saison des pluies avec les rassemblements de plusieurs petits groupes.

Les jeunes mâles quittent le troupeau à la puberté, pour vivre seuls ou en groupes de célibataires. Toutefois, les mâles eux-mêmes s'éloignent peu de leur troupeau natal (géographiquement parlant), et ils se reconnaissent quand ils se retrouvent !

A l'intérieur d'un troupeau d'éléphants, les liens entre membres restent très étroits. Attaqués, les membres d'un troupeau forment des cercles au milieu desquels se trouvent les plus jeunes, pour les protéger.

Quand un Eléphant meurt, le restant du groupe demeure un temps près de la dépouille, ce qui est à l'origine de la légende (fausse) des cimetières d'Eléphants. Toutefois, les membres du troupeau s'approchent quand ils passent devant la carcasse ou les ossements d'un représentant de leur espèce (même s'il n'a aucun lien de parenté avec eux et qu'ils ne le connaissaient pas de son vivant), et certains vont même jusqu'à toucher son crâne avec leurs trompes !

Les éléphants se déplacent beaucoup, mais en fonction de la nourriture disponible. Ils communiquent par des sons variés à basse fréquence, qu'ils peuvent entendre sur de longues distances.

Un éléphant peut renverser un arbre s'il n'arrive pas à atteindre les feuilles dont il se nourrit. Mais le plus souvent, il se sert simplement de sa trompe pour saisir la nourriture : elle lui sert aussi à casser les branches, arracher l'écorce, déterrer des racines, et même boire de l'eau et se doucher !

C'est en temps normal un animal assez lent (qui marche à 6 km/h), mais qui peut courir à 24 km/h. Un éléphant se déplace généralement sur une dizaine de kilomètres par jour. Ils peuvent aussi, dans certains cas, pratiquer des migrations sur plusieurs centaines de kilomètres ou bien entre les vallées et les montagnes.

Les Eléphants de savane sont actifs presque toute la journée et la nuit (qu'ils consacrent surtout à la recherche de nourriture, dont une grande quantité est nécessaire pour satisfaire leurs besoins) et ne dorment que très peu (4 heures par jour).

1 (9618)MARGE, le 20/08/2017.

Ils s'arrosent souvent avec de la boue ou de l'eau, pour maintenir leur corps au frais.

Ils communiquent avec des signaux visuels et olfactifs, ainsi qu'avec des sons parfois inaudibles pour l'oreille humaine (infrasons). Ils se servent aussi de leurs trompes pour montrer leur affection entre eux.

Les mâles en rut font preuve d'une agression extrême (période de "musth"), avec des niveaux élevés de testostérone et de pulsion sexuelle : ils peuvent alors agresser les membres de leur propre famille, les humains et même des herbivores d'autres espèces comme les Girafes ou les Rhinocéros. Cette période dure 1 mois.

Les prédateurs naturels de l'Eléphant sont rares. Les petits sont parfois attaqués par les Lions (surtout en période de sécheresse), les Crocodiles, et plus rarement les Léopards et les Hyènes. Une exception se trouve dans le parc national de Chobe (Botswana) où des Lions ont développé un comportement prédateur au détriment des Eléphants : les Lions ont attaqué avec succès 74 Eléphants dont 1 mâle âgé de plus de 15 ans de 1993 à 1996, puis 8 en octobre 2005. Lions et Hyènes se repaissent aussi de carcasses d'Eléphants, qui peuvent parfois être abondantes en cas de sécheresse ou autre accident.

1 (5480)Les femelles M'KALI et MARGE, en loge de nuit le 27/11/2016.

Alimentation : herbes, feuilles, branches, brindilles, baies, écorces, fruits (dont Annone, Papaye, Banane, Goyave...), céréales et plantes herbacées cultivées (Sorgho, Maïs, Canne à sucre), sel et même plantes aquatiques. Un Eléphant boit de 180 à 230 litres d'eau par jour. Le régime alimentaire varie notablement selon la saison et l'environnement.

Certaines des matières végétales sont riches en oligo-éléments (comme les écorces qui contient beaucoup de calcium) mais il leur faut souvent des suppléments minéraux, qu'ils trouvent dans le sol (sel gemme, sources minéralisées...), le charbon de bois (près des campements humains) et même dans les termitières qu'ils éventrent !

1 (14410)MARGE, le 25/10/2018.

Reproduction : la période de reproduction se signale par les chaleurs des femelles, qui émettent une odeur particulière (urine...) et même des infrasons, et sont courtisées par les mâles qui tentent de les approcher. Ceux-ci combattent entre eux pour avoir le droit de s'accoupler (mais les mâles comme les femelles peuvent s'apparier avec plusieurs partenaires en une saison). Les combats des mâles pour les femelles peuvent se solder par des blessures et même des défenses cassées. Ensuite, la femelle se frotte contre le vainqueur du combat.

L'accouplement se déroule par séquences répétées de 2 minutes environ. Après, le mâle ne s'occupera plus de la femelle gestante, ni de son petit.

La gestation dure 22 mois (plus longue durée de gestation connue chez un mammifère), mais peut être plus courte si les conditions environnementales sont favorables.

L'éléphante accouche à l'écart du troupeau, et lui présente le nouveau-né peu de temps après. Il n'y a qu'un seul petit par portée en général (quelques cas de jumeaux sont pourtant connus !). La mise bas a souvent lieu juste avant la saison des pluies.

Le nouveau-né pèse 90 à 120 kg (en moyenne, 100 kg) et mesure 95 cm au garrot. Il peut marcher quelques minutes après sa naissance, et suit le troupeau quelques jours plus tard. Il commence à se nourrir d'aliments solides dès l'âge de 4 mois, mais peut continuer à téter jusqu'à 5 ans.

1 (658)RUNGWE, le 19/04/2013.

1 (27747)La femelle ASHANTI en loge de nuit, le 26/08/2021.

Les éléphanteaux ne sont pas élevés que par la mère, mais par un "clan" composé de plusieurs femelles adultes et adolescentes, souvent de la même famille (tantes, cousines...).

1 (4083)RUNGWE et la femelle MARGE (ce n'est pas sa mère...), le 11/06/2016

Les mâles prennent leur indépendance et quittent leur clan natal à 8 ans.

Les femelles peuvent se reproduire à l'âge de 10 ou 11 ans (mais c'est entre 25 et 45 ans qu'elles sont les plus fertiles) et donner naissance à un petit à des intervalles de 3 à 9 ans. En moyenne, une éléphante donne naissance à 4 petits au long de sa vie.

Ce n'est que beaucoup plus tard que les mâles peuvent se reproduire, en général à partir de 20 ans.

... Plus d'informations sur les Eléphants de savane (menaces, protection, histoire de leur présence à Beauval...) dans l'article suivant...