1 (2706)Le 19/09/2015.

Nom scientifiqueOkapia johnstoni

Synonyme : Mondonga (nom d'origine lingala).

Classe : Mammifères

Ordre : Artiodactyles

Famille : Giraffidés

Description : ongulé ruminant à la morphologie proche de celle de la Girafe, si ce n'est le cou bien plus court et épais et le pelage, brun chocolat avec les pattres zébrées. Corps court et massif, pattes arrière plus courtes que les pattes avant, colonne vertébrale en axe oblique ; tête marquée d'une tache blanche sur la joue. Le mâle porte des "ossicônes", petites cornes osseuses qui poussent entre l'âge de 1 et de 5 ans. Oreilles larges et très mobiles. Langue préhensile noire, longue de 30 à 50 cm.

Hauteur (au garrot) : 1,8 m.

Poids : 200 à 230 kg.

Aire de répartition : Afrique centrale, essentiellement en République démocratique du Congo.

Habitat : forêts équatoriales.

Comportement : il est nocturne, discret et solitaire ; mâle et femelle ne se rencontrent qu'au moment de la reproduction.

La densité est usuellement de 2 individus au km². Il est sédentaire et marque son territoire par des dépôts d'urine et de sécrétions produites par ses glandes ; il emprunte régulièrement les mêmes pistes de passage qu'il a marquées au préalable. Son seul prédateur naturel est le Léopard. Ses grandes oreilles lui permettent d'entendre n'importe quel bruit signalant un danger.

Alimentation : feuilles, bourgeons, branches, fruits, champignons, fougères, graminées et même argile.

Reproduction : la saison des amours a lieu de mai à juillet. La parade nuptiale est courte (il s'agit de brèves poursuites entre mâle et femelle dans la forêt) ; il arrive aussi que des mâles s'affrontent pour une même femelle.

La gestation dure 15 mois, la femelle donne naissance à un petit unique haut de 75 cm et pesant 20 kg. Celui-ci reste la plupart du temps dans un fourré jusqu'à l'âge de 2 mois, puis suit régulièrement sa mère. Le sevrage a lieu entre 6 et 10 mois.

Statut IUCN : en danger

Menaces et protection : le Zooparc de Beauval soutient un programme de protection in situ (= dans le milieu naturel) de cette espèce très rare.

Au Zooparc de Beauval : le Zooparc de Beauval présente cette espèce rarissime depuis 2005, dans un complexe formé par 3 enclos et un bâtiment de nuit ; ils cohabitent avec plusieurs Grues africaines (Grues couronnées grises, Grues couronnées noires et Grues de Paradis). Actuellement le groupe compte :

  • 2 mâles adultes (HENRY [arrivé du Zoo d'Anvers en Belgique durant l'année 2016-2017] et BOSI ;
  • 2 femelles adultes (ANN et TAFARI [née le 10/10/2012 au Zoo de Chester en Angleterre et arrivée en 2015 à Beauval]) ;
  • le petit MAMBASA, voir ci-dessous.

Reproduction : oui, 2 naissances à ce jour :

  • MBUTI, femelle née en 2013, aujourd'hui transférée dans un autre parc ;
  • MAMBASA, mâle né le 04/08/2018, fils de HENRY et TAFARI et premier bébé "conçu" à Beauval.

Le Zooparc de Beauval est le 2ème zoo français à avoir réussi la reproduction de l'espèce, après Vincennes au siècle dernier.

Le savez-vous ?

  • connu par les Pygmées, il n'a été décrit par la science moderne qu'en 1901, ce qui en fait un des grands mammifères les plus récemment "découverts" ;
  • les premières descriptions faites par les Occidentaux (sur la base des dires des populations locales) le tenaient, à tort, pour un zèbre ;
  • sa longue langue lui sert à saisir la nourriture, et aussi à se nettoyer jusque derrière ses oreilles ;
  • il peut digérer des plantes toxiques pour l'Homme, comme les Euphorbes, et complète ses besoins en sels minéraux en mangeant de l'argile sulfureuse ou des graminées poussant sur des sols hautement minéralisés.