1 (1514)Le 02/06/2014.

Nom scientifique : Astrochelys radiata

Synonyme : Tortue étoilée de Madagascar.

Classe : Reptiles

Ordre : Testudines (Tortues)

Famille : Testudinidés

Longueur : 40 cm (mâle) ; 30 cm (femelle).

Poids : 20 kg (mâle) ; 15 kg (femelle).

Durée de vie : 100 ans. Le record connu est de 188 ans (voir ci-dessous).

Aire de répartition : Sud de Madagascar, également introduite à l'île Maurice et à la Réunion d'où elle n'est pas native.

Habitat : brousse semi-aride.

Alimentation : herbes, pousses, cactées (du genre Opuntia ou Figuier de Barbarie, une espèce introduite à Madagascar mais très intégrée dans le régime alimentaire de ces tortues dans la nature...), graines, fruits, plantes mais aussi fèces, charognes et détritus (qui comptent pour environ 11% de son alimentation en milieu naturel).

Reproduction : le mâle fait une cour bruyante à la femelle, en agitant la tête et en reniflant le cloaque et les pattes postérieures de sa compagne, et même la soulever avec l'avant de sa carapace pour l'empêcher de s'échapper. Puis il monte la femelle par l'arrière, en frappant la région anale de son plastron contre la carapace de la femelle, en sifflant et en grognant. La procédure est très dangereuse pour la femelle, puisqu'elle peut conduire à briser sa carapace !

La femelle pond ensuite de 3 à 12 oeufs dans un trou de 15 à 20 cm de profondeur, et ne s'en occupe pas ensuite. L'incubation dure de 5 à 8 mois.

A l'éclosion les jeunes sont de couleur blanche à blanc cassé.

La maturité sexuelle est atteinte vers l'âge de 15 ans.

Statut IUCN : en danger critique d'extinction

Menaces et protection : l'espèce est extrêmement menacée à l'heure actuelle, du fait de la contrebande. Des animaux illégalement exportés sont fréquemment saisis en douane, à Madagascar et dans d'autres pays.

Elle est inscrite à l'annexe I de la Convention de Washington ou CITES, ce qui signifie que son commerce international est totalement interdit.

A l'île de la Réunion, c'est un animal couramment détenu par les particuliers, le plus souvent à partir d'imports anciens et antérieurs à toute mesure de protection (pour l'agrément ou bien à des fins culinaires !!!). Aussi la détention n'y est pas interdite mais la déclaration auprès des autorités est devenue obligatoire.

Cette tortue se reproduit assez rarement en captivité.

Au Zooparc de Beauval : plusieurs spécimens (env. une dizaine) sont présentés dans le vivarium, ils cohabitent avec d'autres espèces de tortues terrestres ont accès à un enclos extérieur à la belle saison. Reproduction : oui :

  • 1 naissance au printemps 2017 ;
  • 2 début 2018.

1 (13530)Le 16/09/2018.

Le savez-vous ?

  • Le record de longévité est détenu par le spécimen dénommé Tu'i Malila, offert en 1777 (peu de temps après son éclosion) au roi des îles Tonga par le navigateur anglais James Cook, et décédé de mort naturelle le 19 mai 1965, à l'âge de 188 ans !